Les dirigeants de la Grèce, de l’Italie, de la France, de l’Espagne, du Portugal, de Chypre et de Malte se retrouvent mercredi soir à Rome pour assister au quatrième Sommet des pays du Sud.

Avec le but de créer une nouvelle dynamique pour une Europe sociale, les pays méditerranéens de l’UE, travailleront sur une déclaration pour une Europe plus dominante, plus sociale et plus démocratique.

En même temps, la nécessité d’une révision de la zone euro, avec un budget commun et une direction plus favorable à la croissance, va être soulignée.

Le « Med 7 » soutient les initiatives pour l’acquis en matière de droit du travail et la protection sociale, alors qu’une attention particulière sera accordée sur le traitement de la migration, avec une plus grande solidarité avec les « pays de première ligne » comme la Grèce et l’Italie.

Alexis Tsipras devrait soulever aussi la question du respect du droit international en mer Égée ainsi que la question d’une solution juste et viable au problème chypriote.