Après le succès de ses deux spectacles précédents, «Au bord du plongeon» et «Kindergarten», le groupe de la danse Amalgama continue de s’inspirer de la psychanalyse, ainsi que de la réalité sociale et sexiste. Son nouveau projet, intitulé «The Castle’s Jewel» (Les bijoux du château), donne un pas vers la notion de famille et l’anxiété profonde d’une personne pour appartenir «quelque part», par opposition à être simplement «quelqu’un». C’est un travail interactif, car un homme de 40 ans ou plus participera chaque nuit à la représentation, sans jamais avoir répété le matériel.

L’équipe d’amalgame a été fondée par Maria Gorgia en 1996 à Londres et a participé au Festival international des résolutions de 1997. 21 chorégraphies et 19 productions de l’équipe ont été présentées en Grèce, à New York, en Italie, en Croatie et à Chypre.

Concept-Chorégraphie-Direction-Scénographie: Maria Gorgia

Danseurs: Maria Gorgia, Theofanis Kavalas, Pavlos Lautaris, Yannis Spanos, Sania Stribakou.

Lieu: Amalgama (45, rue Menandrou, Athènes)

Dates: du 19 septembre au 14 octobre, du vendredi au dimanche, à 21h15.

L’entrée est gratuite; toute contribution financière est facultative.

Réservations par téléphone au : 6944686991.