Lors d’un forum intitulé « La Grèce: Les routes d’espoir », qui a débuté jeudi à la Fondation Stavros Niarchos, le président de la Banque de l’Attique et ancien représentant de la Grèce au FMI, Panagiotis Roumeliotis, a déclaré que « le PIB de la Grèce est à la hausse pour la première fois après 2010, le déficit public est presque nul, alors que le taux de croissance des exportations en 2017 a atteint un impressionnant 13% ».

M Roumeliotis a également déclaré que les investissements directs étrangers sont au niveau de 2005 et après trois recapitalisations, le secteur bancaire a des taux de croissance et la confiance des individus dans le système bancaire est améliorée.

Il a noté cependant que le problème principal du secteur bancaire grec, sont les prêts non performants qui atteignent 44,45% et beaucoup d’efforts doivent être faits afin d’atteindre 35% en 2019.

Le forum, qui continue ses travaux aujourd’hui, est co-organisé par le magazine Le Nouvel Observateur, le journal grec Kathimerini et la Fondation Stavros Niarchos.