Une conférence interdisciplinaire intitulée « Art et Démocratie » est organisée par la Fondation du Parlement hellénique, dans l’auditorium du Musée de l’Acropole, du 7 au 9 décembre.

Des historiens, des politologues, des philosophes et des théoriciens de la littérature, développeront, à travers leurs discours, un dialogue visant à la lecture comparative et l’interprétation des mouvements grecs et internationaux, ainsi que les pratiques idéologiques et artistiques et des mouvements.

Les sections de la conférence aborderont les mouvements révolutionnaires de 1848 en Europe, les mouvements révolutionnaires et nationaux, la Première Guerre mondiale, la révolution russe et la Seconde Guerre mondiale jusqu’à l’ère de la mondialisation.

Parmi les nombreuses questions à traiter, sont la liberté d’expression artistique, l’individu et la société, l’art en temps de crise du parlementarisme, l’art et le concept de la décadence, l’art national, les avant-gardes intellectuelles et artistiques de la seconde moitié du 19ème siècle et l’entre-deux-guerres, ainsi que le modernisme iconoclaste dans la littérature et l’art du début du 20ème siècle.

Le président du Parlement hellénique, Nikos Voutsis, et la secrétaire générale de la Fondation du Parlement et professeur associée, Niki Maronitis vont saluer la conférence.