Dans l’après-midi de mardi, Alexis Tsipras a eu une conversation téléphonique avec Binali Yildirim, à l’initiative du Premier ministre turc, sur la situation à Imia.

Le Premier ministre grec a appelé à la fin immédiate des violations turques provocatrices croissantes dans les eaux territoriales et l’espace aérien des îles grecques dans la mer Egée et de la désescalation des tensions.

Selon un communiqué du Bureau de presse du Secrétariat général du Premier ministre grec, M. Tsipras a également « souligné vigoureusement à son homologue turc que des événements comme celui d’hier dans la zone d’Imia sapent directement les relations gréco-turques et euro-turques et violent le droit international. »

Au cours de la conversation entre les deux premiers ministres, il a été convenu d’intensifier les discussions sur les mesures de confiance. M Yildirim a affirmé que l’incident d’hier en mer Egée n’était pas le résultat d’une action délibérée.