Le site archéologique de l’ancienne Karthea sur l’ile de Kea avec ses monuments exemplairement maintenues dans un paysage naturel, sera rendu au public accompagné par une célébration de deux jours le 15 et 16 septembre. Les festivités sont organisés par l’Ephorie des antiquités des Cyclades, en collaboration avec la Municipalité de Kea.

Les visiteurs pourront découvrir la qualité des travaux d’entretien et de promotion de l’ancienne Karthea, un projet qui a remporté le prix du patrimoine Europa Nostra 2017 «pour la récupération et l’amélioration du paysage classique de l’Europe », selon le jury.

Au sein de ce paysage d’une beauté sublime qui reste inhabitée et authentique dès l’antiquité, le théâtre de la ville ancienne sera animé pour la première fois depuis des siècles, le vendredi 15 septembre. Une petite œuvre élégante à 80 mètres de la mer, dans une grotte naturelle de la colline, au bord de laquelle, se trouve la citadelle de la ville antique.

Sans installations de microphone, sans génératrices, sans électricité, seule avec la lumière du jour, comme dans l’antiquité, la Rhapsodie «Ω» de l’Iliade sera lue et traduit par Dimitris Maronitis.