Johnny Hallyday, l’idole du rock français est mort dans la nuit du mardi 5 au mercredi 6 décembre à l’âge de 74 ans d’un cancer du poumon selon le communiqué que son épouse, Laetitia Halliday, a publié. “Johnny Hallyday est parti. J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant c’est bien cela. Mon homme n’est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité”.

Idole des jeunes devenue celle de plusieurs générations, Johnny avait fini par faire partie du patrimoine national.

Johnny Hallyday ou Jean-Philippe Smet, a vécu une vie turbulente. Né le 15 Juin 1943, d’un père belge et d’une mère française. Ses parents se quittent après sa naissance et l’absence de son père l’obsédera toute sa vie.

Il a popularisé le rock’n’roll en France au cours d’une carrière phénoménale de 57 ans. Il a enregistré plus de mille titres, composé une centaine de chansons et vendu 110 millions de disques.

“Jusqu’au dernier instant, il a tenu tête à cette maladie qui le rongeait depuis des mois, nous donnant à tous des leçons de vie extraordinaires. Le cœur battant si fort dans un corps de rocker qui aura vécu toute une vie sans concession pour la scène, pour son public, pour ceux qui l’adulent et ceux qui l’aiment”.

Emmanuel Macron a rendu hommage à Johnny Hallyday sur Twitter, le plaçant au “panthéon de la chanson”. “On a tous en nous quelque chose de Johnny Hallyday. Le public de fans et de fidèles qu’il s’était acquis est en larmes. Nous n’oublierons ni son nom, ni sa gueule, ni sa voix”, écrit le président de la République.

SOURCE :

Lemonde.fr