Lors d’une conférence de presse à l’occasion de la réunion annuelle du FMI et de la Banque mondiale, la directrice du FMI Christine Lagarde, a précisé que le Fonds ne demande pas de nouvelles mesures, mais la mise en œuvre des accords convenus. En même temps, elle a reconnu que la Grèce a fait beaucoup de travail et que les Grecs ont fait des efforts énormes, décrivant le résultat « très impressionnant ».

Par ailleurs, la directrice de l’organisation internationale a souligné qu’elle insiste sur la question de la réduction de la dette grecque, dont la discussion se poursuit avec l’Europe et la Grèce.

Sur la transformation prévue du Mécanisme européen de stabilité au Fonds monétaire européen, Mme Lagarde a déclaré que la coopération avec le FMI va se poursuivre.