La discussion sur le multi-loi avec les conditions préalables pour la clôture de la dernière évaluation du programme grec, commence aujourd’hui, lundi, dans les commissions parlementaires et devrait être voté jeudi.

Il prévoit, entre autres, des excédents primaires au-dessus de 3,5%, une diminution significative de l’impôt pour les entreprises qui embauchent des employés à temps plein, alors que chaque nouvelle entreprise, au cours de la première année, sera exonérée de TVA.

Après août et la fin du programme, nous allons examiner la possibilité de mesures pour soutenir la majorité sociale, a souligné dans des déclarations à l’ANA, la ministre du Travail, Effie Achtsioglou, en soulignant que la négociation collective et l’augmentation du salaire minimum sont des conditions nécessaires pour que les travailleurs récupèrent une partie de leurs pertes depuis la crise.

D’autre part, l’opposition dénonce le fait que le peuple sera appelé à payer de nouveau pour un nouveau mémorandum, avec des excédents excessifs inappropriés, la confiscation des biens publics et l’engagement des réserves de tous les organismes publics.