Six mois après la première réunion des ministres de l’énergie de Chypre, Israël, la Grèce et l’Italie, le “protocole d’accord” a été signé par les quatre pays pour la construction de gazoduc EastMed, un programme stratégique pour l’Europe et la Grèce.

Lors de leurs déclarations sur APE-MPE, le ministre grec de l’Énergie George Stathakis, a expliqué que le gazoduc EastMed transportera le gaz en provenance d’Israël et de Chypre, en Grèce, en Italie et en Europe.

Ainsi, la Grèce est en train de se transformer en un nœud très important de gaz naturel, ce qui, en plus de la très grande partie de l’investissement, crée également un énorme potentiel de croissance économique.