L’île de Patmos, l’un des plus grands centres de tourisme religieux au monde et un des monuments du patrimoine mondial de l’humanité proclamé par l’Unesco, a une autre raison d’être fier avec la restauration de la grotte d’Apocalypse, où Saint Jean le Théologien a imaginé et écrit le texte apocalyptique sacré, ainsi que les églises et les autres bâtiments, qui font partie d’une structure unique.

La structure architecturale de l’Apocalypse est un exemple particulièrement complexe et représentant de l’architecture de prothèse et se compose d’un ensemble de espaces fermés, des chapelles et des cellules appartenant à quatre bâtiments différents, des différents époques.

Aujourd’hui, la grotte de l’Apocalypse a été transformé en lieu de culte, qui initie le pèlerin à la beauté et à la crainte. En 1999, l’UNESCO a classé la grotte au patrimoine mondial avec le monastère de Saint-Jean le Théologien.