Le gouvernement est à la recherche des façons pour protéger l’Etat au niveau juridique, operationnel et scientifique, le lendemain de la tragédie nationale issue des incendies catastrophiques en Attique.

Le Premier ministre a appelé aux connaissances scientifiques et à l’expérience afin de faire face aux catastrophes naturelles, lors d’une rencontre avec le professeur de physique de l’atmosphère Christos Zerefos et le professeur de géologie et de la gestion des catastrophes naturelles, Efthimios Lekkas.

Améliorer correctement le mécanisme de prévention et de protection afin que nous ne puissions jamais revivre de telles tragédies. Que les deux tragédies majeures de Mandra et Mati, soient le déclencheur de changements significatifs, a déclaré Alexis Tsipras.

Nous vivons dans un climat de déstabilisation et nous devons être prêts à tout. Aujourd’hui, nous subissons les conséquences de l’intervention humaine. Les phénomènes extraordinaires sont maintenant courante, a souligné Christos Zerefos à la “Voix de la Grèce” d’ERT.

Nous avons discuté de la perspective de créer un système national de réponse aux catastrophes, afin d’avoir moins de victimes et de catastrophes dans un pays qui, dans les années à venir, connaîtra des phénomènes naturels plus intenses, a déclaré Efthimios Lekkas à la télévision d’ERT.