« Je suis heureux de soutenir que le temps de l’économie grecque est arrivé », a déclaré le Premier ministre Alexis Tsipras lors de la conférence de la Chambre de Commerce américano-hellénique.

« Notre stratégie a marché, les troubles du peuple grec ont passé et les aspects durables assurent que le pays tourne définitivement la page, sans revers ».

« Nous avons pris des décisions difficiles, nous avons équilibré les finances publiques, nous avons soulagés les plus faibles pendant la phase difficile d’adaptation, nous avons affirmé et pris des décisions positives sur la dette, nous avons amélioré le rôle géopolitique du pays et nous avons coordonné une campagne internationale pour changer l’image de notre pays à l’étranger », a-t-il dit M. Tsipras.

Il a également décrit comme un développement positif et avec une forte symbolisme, la clôture de la partie technique de la troisième évaluation et en effet avec les meilleures conditions possibles pour le pays et la société grecque.

Le taux de chômage a diminué d’environ 7 points depuis la fin de 2014, avec la création d’environ 300 000 nouveaux emplois, et est proche de 20%, a déclaré Alexis Tsipras.