L’Organization Neon présente l’exposition multidimensionnelle de l’artiste américain Paul Chan intitulée «Ulysse et les baigneurs», visible au Musée d’art cycladique jusqu’au 14 octobre 2018.

L’exposition, organisée par Sam Thorne, directeur de Nottingham Contemporary, présente les nouveaux projets de Chan et ses œuvres récentes, qu’il appelle « reniflard » et « baigneurs ». Chaque projet consiste en un « corps » en tissu conçu par l’artiste et adapté aux ventilateurs modifiés. Ce sont des sculptures mouvantes qui fonctionnent comme des animations tridimensionnelles, « chorégraphiées » par Chan pour créer différentes formes de mouvement.

Le Musée d’art cycladique est un environnement idéal pour ces œuvres, car elles doivent beaucoup à la philosophie grecque antique, car elles empruntent des éléments des anciens philosophes (Aristote, Héraclite) concernant la relation entre la vie, l’anima, l’esprit et le mouvement. A la fin du 19th siècle et au début du 20th siècle, des artistes tels que Cézanne et Matisse adoptent le modèle des baigneurs pour exprimer leur perception du corps; la sexualité, la nudité, la relation de l’homme avec la nature, etc. Ces œuvres répondent au désir déclaré de Chan de s’éloigner des « images d’écran » modernes en inventant de nouvelles images animées qui dépassent le cadre de la raison.

Paul Chan (né Hong Kong 1973) vit à New York. Il était le lauréat du prix Hugo Boss en 2014, un prix biennal honorant des artistes qui ont apporté une contribution visionnaire à l’art contemporain.

En 2002, Chan faisait partie de « Voices in the Wilderness », un groupe d’aide américain qui a brisé les sanctions américaines et la loi fédérale en travaillant à Bagdad avant l’invasion et l’occupation américaine. En 2004, il a attiré l’attention de la police pour le « Guide du peuple de la Convention nationale républicaine », une carte gratuite distribuée à travers New York pour aider les manifestants à entrer ou à sortir de l’évènement. En 2007, Chan a collaboré avec le théâtre classique de Harlem et Creative Time pour produire une présentation en plein air de la pièce de Samuel Beckett, «Waiting for Godot», à la Nouvelle-Orléans.