Une avance de 6,4 points maintient le “oui” contre le “non”, selon un sondage en ARYM, avant le référendum du 30 septembre sur le changement de nom du pays voisin.

Selon l’agence de presse MIA, sur la question exacte du référendum: “Vous êtes en faveur de l’adhésion à l’UE et l’OTAN, par l’acceptation de l’accord entre la République de Macédoine et la République de Grèce?”, 41,5% des habitants de Skopje sont en faveur de oui alors que 35,1% se déclarent opposés de son.

Cependant, il existe des divergences importantes entre les différentes ethnies du pays voisin. En particulier, parmi les Slaves-Macédoniens, seuls 27,4% sont en faveur, tandis que 45,2% rejettent l’accord. Par ailleurs, 88% des Albanais sont favorables à l’accord. En tous cas, la grande majorité de Skopje continue de soutenir l’adhésion à l’UE (80,4%) et l’OTAN (79,9%).