Les développements régionaux, la migration, l’énergie, la réforme de la zone euro et le prochain cadre financier pluriannuel de l’UE (2021-2027) seront au cœur du 5e sommet des pays de l’Europe du Sud (Grèce, France, Espagne, Portugal, Italie, Chypre, Malte) qui se tiendra aujourd’hui à Nicosie avec la participation du Premier ministre Alexis Tsipras.

Selon des sources gouvernementales, il convient de souligner l’importance régionale de l’Accord de Prespes pour la région et la nécessité de trouver une solution juste et viable au problème chypriote sans garanties ni troupes d’occupation.

En ce qui concerne l’immigration, le Premier ministre devrait souligner la nécessité d’une solution collective européenne reposant sur la coresponsabilité et la solidarité, dans le respect du droit international.