Le Premier ministre Alexis Tsipras se rend aujourd’hui dans la ville de Kirkovo, en Bulgarie, pour inaugurer avec son homologue bulgare, Boyko Borisov, la phase de construction du pipeline Interconnector Grèce-Bulgarie (IGB), qui devrait être opérationnel en 2020.

Comme le signalent des sources diplomatiques, la Grèce promeut tous les projets d’infrastructure susceptibles de garantir les conditions nécessaires à un approvisionnement énergétique sûr en Europe du Sud-Est et en Méditerranée orientale. Dans ce contexte, le pipeline IGB est un élément essentiel de l’interconnexion verticale des Balkans, car il renforce la position de notre pays en tant que plaque tournante de l’énergie pour la région et présente des avantages économiques évidents, puisque des entreprises grecques seront également impliquées dans la construction.

Selon les mêmes sources diplomatiques, en promouvant le corridor vertical dans une période de profondes mutations de la carte énergétique et géopolitique mondiale, la Grèce renforce considérablement sa position de pilier de la stabilité et de la sécurité dans la région.