Une nouvelle exposition intitulée “Art: Réponse au conflit” sera inaugurée demain le 17 juillet et se poursuivra jusqu’au 31 juillet au Centre culturel Serafio de la ville d’Athènes. L’exposition présente des œuvres de 23 artistes du monde entier, ainsi que des travaux manuels de Nelson Mandela.

La commissaire de l’exposition, Vasia Deligianni, a parlé à l’émission radiophonique de Katerina Poulopoulou («What’s on?») d’Athens 984: « C’est une exposition collective réunissant 23 artistes du monde entier (Chine, États-Unis, Philippines, Angleterre, Chypre, Grèce et Afrique du Sud) ) qui parlent de la manière dont l’art les a aidé dans leur vie à surmonter les conflits politiques, économiques, sociaux et internes auxquels ils sont confrontés. L’exposition elle-même a joué un grand rôle dans leur vie et ils parlent de son impact sur leur vie. Nous avons donc quelques-unes des œuvres de Mandela ce qui est un peu surprenant, car il n’est pas largement connu qu’il a utilisé l’art pour véhiculer son message politique ».

Parmi les artistes participants figurent: l’artiste multimédia et activiste Wu Yuren, prisonnier politique en Chine qui a émigré à New York où il vit et travaille aujourd’hui, Eva Stefani qui a participé à la Biennale de Venise de cette année, Eleni Fotiadou de Thessalonique et les artistes chypriotes Melina Shukuroglou, Vicky Pericleous et Efi Savvidi.