Selon les données détaillées sur le budget de l’État au cours des cinq premiers mois de 2020 fournies par le ministère des Finances, il y aura des réductions importantes des recettes publiques de la TVA et des taxes spéciales à la consommation, en raison de la crise économique provoquée par Covid-19.

Entre janvier et mai, le déficit a bondi à 7,5 milliards d’euros, soit environ 5 milliards d’euros de plus que l’objectif.

Les recettes fiscales ont enregistré un décalage de 2 milliards d’euros, les recettes de TVA ont enregistré un décalage de 1,1 milliard d’euros, tandis que les dépenses publiques ont augmenté de 2 milliards d’euros par rapport à l’objectif.

Selon les mêmes données, le résultat net s’élève à 16 029 milliards d’euros, en baisse de 2 712 milliards d’euros ou 14,5% par rapport à l’objectif inscrit dans le rapport du budget 2020.