Des sites Web du gouvernement grec et des agences publiques ont été cyber-attaqués jeudi soir et beaucoup d’entre eux se sont déconnectés pendant un certain temps.

Les sites Web touchés par les cyberattaques comprennent le Parlement grec, le ministère des Affaires étrangères, le ministère de l’Intérieur, le ministère des Finances, le ministère Maritime, ainsi que la police et les pompiers. L’attaque DDoS a été détectée tôt et des contre-mesures ont été appliquées.

Le porte-parole du gouvernement, Stelios Petsas, a déclaré que peu de temps après, les sites Web avaient été restaurés, sans autres problèmes techniques, après des efforts intensifs d’équipes formées pour faire face à de tels incidents.