Les citoyens se sont conformés à la nouvelle mesure concernant la restriction de mouvement afin d’empêcher la transmission du coronavirus.

La plupart des citoyens avaient les attestations avec eux, tandis que certains ont utilisé des attestations manuscrites lorsqu’ils étaient informés du nouveau mesure.

Hier, lundi 23 mars, la police a dressé des barrages routiers à travers le pays, mais le premier jour, les policiers n’ont donné des avertissements à ceux qui avaient violé la mesure.

Dans ses remarques, le vice-ministre de la Protection des citoyens, Lefteris Economou, après avoir souligné la conformité des citoyens, et a dit que la mesure sera strictement appliquée à partir de mardi.

M. Economou a rappelé que les mesures visent à limiter les déplacements inutiles et que les autorités policières les interprètent de manière rationnelle et proposent la solution appropriée dans chaque cas. “Nous ne voulons pas arrêter la production ou la vie dans le pays”, a-t-il dit.