Malgré les réactions des créanciers concernant la restauration des négociations collectives, aujourd’hui il y aura la première réunion du GSEE avec les organisations d’employeurs afin de signer une nouvelle convention collective générale et nationale.

Le 31 Mars se termine le trimestre du prolongement de la prorogation et il y a un risque que quatre avantages soient supprimés pour les employés du secteur : notamment ceux des enfants, de l’éducation, du travail dangereux et la prime pour tous les trois ans de maturité en entreprise.