Ils ont visité des centaines de musées dans 40 pays européens et ont soigneusement examiné leurs locaux. Personne ne connaissait leur identité, ni qu’ils ne compilaient une liste de candidatures pour le Musée européen de l’année. Les membres du Comité européen d’évaluation ont également choisi de nommer deux musées grecs pour le prix de cette année: le Musée de l’ancienne Eleutherna en Crète et le Musée de la technologie grecque ancienne Kostas Kotsanas à Athènes.

L’innovation du musée archéologique d’Eleftherna réside dans le fait que son exposition permanente est constamment renouvelée avec des découvertes anciennes et nouvelles du musée issues des fouilles.

L’ingénieur en mécanique Kostas Kotsanas étudie, depuis plus de 30 ans, les documents grecs anciens et, avec une équipe interdisciplinaire, construit des représentations précises des mécanismes et des copies des inventions utilisées par les Grecs anciens. Le Musée de la technologie grecque antique, situé aux rues Pindarou et Acadimias à Athènes, fonctionne depuis un an seulement.

Les deux musées grecs réclament le titre honorifique de musée européen de l’année, parmi 78 autres musées en Europe. Les résultats du concours seront annoncés en mai 2019.