Avec le regard tourné vers Washington, commence la semaine pour l’équipe économique, car aujourd’hui le FMI donnera son rapport concernant la dette grecque. Dans le contexte de compromis, le gouvernement parait examiner la réduction de l’impôt gratuit pour 2019, seulement si les objectifs ne peuvent être atteints.

L’objectif du gouvernement reste la clôture de l’accord à l’Eurogroupe le 20 février, pour que début mars, les obligations grecques puissent rejoindre le programme QE de la BCE.

Selon les informations, le FMI va insister sur la non-viabilité de la dette si il n’y a pas de mesures de secours prises à moyen terme et les objectifs pour les excédents ne sont pas réduits.

Cependant, des sources gouvernementales ont nié l’information concernant la légifération des mesures préventives partielles, requises par le FMI.

L’équipe économique, poursuit ses contacts avec les responsables des institutions et prépare une série d’initiatives législatives pour le groupe Euroworking du jeudi 9 Février, afin que les technocrates retournent à Athènes.