Un nouveau cycle de délibérations entre le gouvernement grec et les chefs des institutions, commence mardi, dans le cadre de la troisième évaluation. Par ailleurs, toutes les parties de l’EuroWorking group ont exprimé hier leur conviction qu’un accord de personnel (Staff Level Agreement) entre les institutions et les autorités grecques pourrait être possible jusqu’à l’Eurogroupe du 4 décembre, selon une source européenne.

La même source a également déclaré que l’objectif est de valider l’accord final sur la conclusion de la troisième évaluation de l’Eurogroupe du 22 janvier, si tous les prérequis ont été légiférés.