L’approfondissement du partenariat stratégique entre Athènes et Washington a été à l’ordre du jour, lors de la première réunion entre le nouveau ministre grec des Affaires étrangères, Nikos Dendias, et son homologue américain, Mike Pompeo, au département d’État.

« Je suis heureux qu’une de mes premières réunions en tant que ministre des Affaires étrangères du nouveau gouvernement grec, ait été avec mon homologue américain, Mike Pompeo. Nous savons tous que les relations étroites entre la Grèce et les États-Unis ont une longue histoire, mais il est particulièrement intéressant d’approfondir et étendre cette relation à chaque fois. Nous avons parlé du dialogue stratégique entre les deux pays, de l’approfondissement de ce dialogue ainsi que d’un aperçu des autres questions abordées dans ce dialogue « , a déclaré le ministre grec.

Lors d’une discussion sur les développements géopolitiques actuels dans la région, M. Dendias s’est concentré sur la position turque contre les droits souverains de la République de Chypre et de la Grèce dans la région élargie de la mer égéenne et la Méditerranée orientale.

Le département d’État a évoqué la rencontre entre le secrétaire d’État américain Mike Pompeo et son homologue grec, Nikos Dendias, comme une confirmation de l’importance des relations américano-grecques.

Le chef de la diplomatie américaine a souligné le partenariat bilatéral solide en matière de défense et de sécurité, et a souligné le rôle de la Grèce en tant que pilier de la stabilité en Méditerranée orientale et dans les Balkans.

En outre, M. Pompeo s’est félicité des progrès réalisés par la Grèce dans la mise en œuvre de projets énergétiques renforçant le développement de l’interconnectivité régionale.

Enfin, les deux ministres ont convenu de poursuivre les progrès accomplis dans les domaines clés depuis le dialogue stratégique de décembre 2018.