L’Attique sera aujourd’hui sans métro et train électrique (Ilektrikos), alors que les syndicats des travailleurs des transports publics participent à la grève de 24 heures annoncée par l’ADEDY, l’EKA et les syndicats primaires réagissant à la politique sanitaire et économique du gouvernement.

Ils exigent, entre autres, le recrutement massif d’agents de santé, de médecins, d’infirmières, d’enseignants, de nettoyeurs, des CDI pour les salariés et la décongestion des transports publics. Par contre, les contrôleurs aériens ne participent pas à la grève.

Les employés des hôpitaux publics organisent des rassemblements devant les hôpitaux et le ministère du Travail.

L’OLME et les journalistes de tous les médias participent à la mobilisation avec un arrêt de travail de 11 heures du matin à une heure de l’après-midi.