L’Éphorat des antiquités de La Canée présentera une importante découverte archéologique le mercredi 24 juillet au Musée archéologique de l’île.

C’est un groupe de petites sculptures représentant Artémis et Apollon, qui, selon un communiqué de l’éphorat des antiquités de La Canée, ont été découvertes dans le cadre d’une fouille systématique menée par l’Éphorat dans une demeure romaine de l’ancienne Aptera. sous la direction de l’archéologue Vanna Niniou-Kindeli, financée par la région de Crète.

Selon le communiqué : “Artemis, la déesse protectrice d’Aptera, a été réalisée en cuivre, tandis que son frère jumeau, Apollo, est en marbre.

La déesse se dresse sur une base en cuivre en forme de boîte et elle est en train de courir de façon vigoureuse, vêtue d’un chiton court, prête à tirer ses flèches. Même si Apollo est représenté de manière plus modeste, son attitude traduit une tension interne “.

Les deux statues, œuvres de grande qualité artistique, seront exposées pour la première fois dans leur lieu d’origine et feront partie de la collection permanente du Musée archéologique de La Canée. Ils ont probablement été importés de centres artistiques extérieurs à la Crète afin de devenir le sanctuaire de la maison de luxe romaine qu’ils ornaient. Ils datent de la seconde moitié du 1er au début du 2e siècle de notre ère.