Le paquet de 32 milliards d’euros que la Grèce recevra du fonds de relance de l’UE, sera affecté à la relance dynamique de l’économie, sur la base de la proposition de la Commission.

La Commission propose une mesure de relance de 750 milliards d’euros baptisé « Next Generation EU », afin de soutenir l’économie européenne durement touchée par la pandémie de coronavirus. La Grèce est l’un des pays qui bénéficient le plus des propositions de la Commission européenne.

Le ministre des Finances, Christos Staikouras, a évoqué une proposition ambitieuse, qui couvre les priorités du gouvernement grec en mettant l’accent sur le fait qu’il s’agit d’un plan souple, qui abordera les problèmes qui se posent dans le domaine de la santé, des affaires et des employés.

Ce que la Commission européenne propose n’est pas seulement positif pour la Grèce, mais pour l’ensemble du projet européen, a déclaré le Premier ministre, K. Mitsotakis, qui a également parlé d’une énorme étape de l’UE si la proposition de la Commission et les décisions de la BCE sont combinées avec une décision commune sur la dette.

Pour que la proposition de la Commission soit mise en œuvre, elle doit être approuvée à l’unanimité par les dirigeants des États membres de l’UE lors du sommet du 19 juin ou lors d’un autre futur sommet.