L’investissement privé est le facteur clé de la croissance économique, a souligné le président de la Nouvelle démocratie Kyriakos Mitsotakis, lors d’une conférence de presse dans le cadre du 82e Exposition Internationale de Thessalonique (TIF), avec laquelle il a complété le programme de sa visite de trois jours à Thessalonique.

« La Grèce a besoin de 100 milliards d’investissements pour les 6-7 prochaines années afin d’atteindre la moyenne de l’UE », a déclaré en ajoutant que « le prochain gouvernement de la Nouvelle Démocratie, sera un gouvernement hautement coordonné et engagé à attirer des investissements ».

Kyriakos Mitsotakis a remis en question la “sortie propre des mémorandums” promis par le Premier ministre et a ajouté que le pays s’engagera dans un cadre strict bien après 2018.

Il a aussi dit que ce serait bien pour la Grèce d’avoir accès aux marchés et ce serait déjà le cas si le premier semestre de SYRIZA, (le premier six mois de 2015), n’a pas eu lieu.