Le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis exposera les mesures prises par la Grèce en matière de changement climatique dans son discours prononcé lors du sommet officiel des Nations unies sur les changements climatiques, qui commence aujourd’hui à Madrid.

Le Premier ministre devrait s’attaquer à des problèmes tels que l’élimination progressive du lignite en Grèce d’ici 2028 et l’adoption du plan national sur le climat et l’énergie.

Parallèlement, dans le cadre de l’initiative gouvernementale et en collaboration avec l’UNESCO, M. Mitsotakis devrait insister sur la nécessité de traiter de l’impact du changement climatique sur le patrimoine culturel, en amont de la réunion, au niveau des chefs d’État et des gouvernements. gouvernement, que la Grèce se réunira en 2020.