Dans une lettre conjointe à la Commission européenne, neuf dirigeants européens, dont le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis, proposent l’émission d’un euro-obligation afin d’atténuer les effets négatifs sur l’économie à cause de la pandémie de Covid-19 et de préserver les emplois. Les neuf dirigeants appellent également au renforcement de tous les systèmes de soins de santé et à assurer le commerce et la production d’équipements médicaux de base.

Dans leur lettre, le président de la France et les premiers ministres de la Grèce, de la Belgique, de l’Irlande, de l’Italie, de l’Espagne, du Luxembourg, du Portugal et de la Slovénie, appellent l’Union européenne à explorer les outils nécessaires pour allouer des fonds importants à la lutte contre le crise sanitaire.

« Nous devons nous mettre d’accord sur une obligation commune, qui pourrait être appelée ‘Coronabond’, et qui sera émise par une institution européenne afin de lever des fonds sur le marché au profit de tous les États membres et de faire face aux dommages causés par le coronavirus », plaident les neuf dirigeants dans leur lettre.