“Construire la nouvelle Route de la soie est l’un des défis mondiaux les plus critiques de l’avenir” et “la Grèce a un rôle crucial à jouer dans cette entreprise”, a déclaré le Premier ministre Alexis Tsipras, samedi saint, lors d’une table ronde sur le thème “La connectivité pour trouver de nouvelles formes de développement “, dans le cadre du 2e Forum de haut niveau de l’Initiative Belt and Road, tenu à Pékin.

Le dirigeant chinois Xi Jinping a également reconnu le rôle critique de la Grèce dans cette initiative et a souligné qu’elle est un modèle pour les autres pays européens en ce qui concerne une coopération mutuellement bénéfique avec la Chine.

En outre, au cours de leur entretien privé, le Premier ministre grec et le président chinois ont discuté des relations bilatérales et de l’évolution de la situation internationale. M. Tsipras a évoqué la nécessité d’une coopération visant à consolider la paix et la prospérité mondiales par le codéveloppement, tandis que le président chinois a souligné que la Chine souhaitait un monde multipolaire dans lequel tous les pays travailleraient de manière harmonieuse.

Enfin, le nouveau cadre triennal de coopération entre la Grèce et la Chine, axé sur l’énergie, les transports, les télécommunications, la fabrication, la recherche et le développement ainsi que sur les finances, a également été signé.