La Grèce exigera de l’UE qu’elle soit prête à prendre des mesures strictes contre la Turquie lors du Conseil des affaires étrangères d’aujourd’hui, où la question de la conversion de Sainte-Sophie en mosquée sera discutée, ainsi que les provocations turques en général.

“Il doit y avoir une initiative de l’UE, de l’UNESCO et des Nations Unies sur cette question, car il s’agit d’un problème mondial et non grec-turc”, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Nikos Dendias.

Le ministre grec a précisé qu’un cadre de sanctions sera demandé au cas où Ankara tenterait de violer les droits souverains de notre pays.

Le Conseil des affaires étrangères discutera également de l’implication de la Turquie dans la guerre civile en Libye, les développements en Syrie et le nouvel accord sur l’immigration avec Ankara.