Les Etats-Unis ont rétabli, lundi, les sanctions pétrolières et financières contre l’Iran. Toutefois, comme l’a déclaré le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, des dérogations temporaires aux importations de pétrole iranien, ont été accordées à la Chine, à l’Inde, à la Corée du Sud, à la Turquie, à l’Italie, à la Grèce, au Japon et à Taiwan.

Mike Pompeo a déclaré que plus de 20 pays avaient déjà arrêté les importations de pétrole iranien, réduisant leurs exportations iraniennes d’un million de barils par jour.

La Suisse mène actuellement des pourparlers avec les États-Unis et l’Iran sur la création d’un canal d’aide humanitaire destiné à assurer la continuité des flux de nourriture et de médicaments vers la République islamique.