La nouvelle convention collective nationale du travail a été signée mercredi, selon un communiqué de la Confédération hellénique du commerce et de l’entrepreneuriat (ESEE).

Selon l’ESEE, la nouvelle convention sauve à la fois l’institution de la convention elle-même et ses conditions, y compris l’allocation de mariage et des congés, tandis que les négociations du gouvernement avec les institutions restent ouvertes sur la re-réglementation du statut de conventions collectives et la fixation du salaire minimum.

En ce qui concerne le niveau du salaire minimum, la position de l’ESEE est de l’ajuster après la fin du troisième programme fiscal en trois étapes temporelles et quantitatives.

Selon l’ESEE, l’augmentation du salaire minimum stimulera le marché, augmentera le chiffre d’affaires et accélérera la croissance de la consommation.