La période pré-électorale se termine aujourd’hui avec le Premier ministre Alexis Tsipras prenant la parole lors du rassemblement de SYRIZA sur la place de Syntagma.

Hier, M. Tsipras, prenant la parole lors d’un rassemblement à Héraklion, en Crète, a souligné que dimanche, ce n’est pas le gouvernement qui sera jugé, mais la direction que prendra le pays dans les années à venir.

Le chef de l’opposition principale, Kyriakos Mitsotakis, s’exprimera dans la soirée au rassemblement préélectoral central du ND à Thessalonique. Hier, lors d’un rassemblement à Florina, il a appelé les électeurs indécis qui rejettent le populisme, à rejoindre le ND.

Hier, lors d’un événement à Peristeri, la présidente de KINAL, Fofi Gennimata, a évoqué le manque de confiance des citoyens à l’égard du Premier ministre. Dans une interview accordée à l’ERT, le secrétaire général du KKE, Dimitris Koutsoumpas, a souligné que le parti communiste grec devait être la voix haute du peuple qui souffre.

Le dirigeant de Potami Stavros Theodorakis a évoqué les élections comme une opportunité de changer l’Europe, tandis que le président de l’Union des centristes, Vasilis Leventis, s’exprimant à Thessalonique, a souligné que le fanatisme n’est pas fructueux.