Selon la presse allemande et concernant la réunion Merkel-Lagarde à Berlin, il y aura un règlement du conflit en ce qui concerne la participation du FMI dans le programme d’aide à la Grèce, d’autre part, le gouvernement allemand insiste sur la participation financière du FMI.  La chancelière d’Allemagne, Angela Merkel aura aujourd’hui à Berlin des réunions séparées avec la directrice du FMI, Christine Lagarde et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Selon les déclarations du porte-parole du gouvernement allemand, lors d’une réunion « il examinera les questions d’actualité dans le contexte de la présidence allemande au G20». Toutefois, cette réunion devrait trouver un  l’intérêt particulier pour la Grèce, compte tenu de l’insistance de l’Allemagne pour la participation financière du FMI dans le programme de sauvetage. Selon le journal allemand Tageszeitung, si Mme Lagarde et le FMI décident de ne pas participer au programme grec, l’Allemagne choisira aussi de partir, ce qui provoquera une nouvelle crise pour la Grèce et l’ensemble de l’Europe.