Cette année, la Société des auteurs grecs (Hellenic Writers’ Association) récompense deux philhellènes avec ses prix. L’éminent historien et étudiant universitaire autrichien Hagen Fleischer, qui à 1985 a acquis la nationalité grecque, reçoit le prix « Dido Sotiriou » pour sa contribution multiforme aux Lettres en Grèce et à l’étranger. Roderick Beaton, professeur de grec moderne et d’histoire, littérature et langue grecques, recevra le prix « Daedalus ».

Hagen Fleischer est né à Vienne. Il a étudié l’histoire, la communication et les médias à l’Université libre de Berlin, où il a rédigé sa thèse de doctorat. Depuis 1979, il enseigne l’histoire du XXe siècle aux universités de Crète et d’Athènes et a probablement été le premier à introduire des sujets réduits au silence ou censurés dans l’enseignement universitaire dans les années 1940. En 1985, il est devenu citoyen grec, alors qu’il a représenté notre pays dans de nombreux programmes et comités de recherche.

Le prix «Daedalus» 2020 est décerné à Roderick Beaton pour sa contribution polyvalente aux Lettres et à la communication des peuples à travers la culture.

Né à Édimbourg, Roderick Beaton a étudié la philologie anglaise à Peterhouse, Cambridge, et a ensuite terminé sa thèse de doctorat sur la chanson folklorique grecque à la même université. De 1988 à 2018, il a été professeur à la Chaire Koraes en histoire, langue et langue grecque moderne et byzantine au King’s College de Londres. De 2012 à 2018, il a été directeur du Centre d’études grecques de la même université où il reste professeur émérite. En 2019, le président de la République lui a décerné l’Ordre du brigadier général de l’ordre d’honneur.

Parmi ses livres figurent: «George Seferis: Waiting for the angel» (2003), «Byron’s War : Romantic Rebellion, Greek Revolution» (2016), «Greece: Biography of a Modern Nation » (2020). Son prochain livre, « Les Grecs: une histoire mondiale », devrait sortir à l’automne 2021.