“Lors des élections du 26 mai, nous indiquerons que nous voulons tourner la page en écrivant la préface d’une nouvelle ère pour notre pays”, a déclaré Kyriakos Mitsotakis à Zappeion Megaron lors du lancement officiel de la campagne présidentielle de Manfred Weber pour la présidence la Commission européenne.

Le président de la ND a lancé un assaut personnel acharné contre le Premier ministre grec, soulignant qu’il “ment non seulement sur les questions grecques mais aussi européennes”, alors qu’il tentait de “décrire Manfred comme un rival prétendument opposé à la Grèce, simplement parce qu’il s’était opposé à l’aventurisme de SYRIZA”.

Manfred Weber a évoqué en détail ce qui s’est passé sous les présidences de Juncker et Barroso et a déclaré que le PPE était uni sur tous les fronts.

“En 2019, nous lutterons contre les nationalistes qui veulent détruire la vision de l’Europe”, a-t-il ajouté, soulignant que le programme du PPE est basé sur les revendications et les idées des citoyens européens.