L’augmentation exponentielle des cas quotidiens de coronavirus a alarmé les spécialistes des maladies infectieuses qui mettent sur la table leurs propositions pour la défense et l’attaque contre la propagation de la pandémie.

Aujourd’hui, jeudi 29 octobre, le comité des maladies infectieuses tiendra une réunion extraordinaire après que la hausse des infections à coronavirus a dépassé le plafond de 1500 cas, ce qui est considéré comme particulièrement inquiétant, les experts affirmant que les jours à venir sont critiques et dépendent du comportement de chacun.

Quatre zones de Thessalonique sont déclarées «rouges». Après Kozani et Kastoria, deux villes classées au niveau 4, deux autres villes – Ioannina et Serres – passeront en « rouge », avec la mise en œuvre de mesures restrictives qui ressemblent à un confinement.

Les suggestions des spécialistes des maladies infectieuses concernant les nouvelles mesures comprennent l’utilisation de masques à l’intérieur et à l’extérieur dans les zones «jaunes», l’interdiction de quitter les zones déclarées «oranges», en particulier dans le nord de la Grèce, afin de limiter la propagation dans les communes voisines. Il est à noter que c’est interdit de se déplacer entre départements dans les «zones rouges», c’est-à-dire un version du confinement.

Les propositions des experts qui sont sur la table concernant les entreprises de restauration, n’incluent pas des heures d’ouverture plus courtes mais une combinaison de mesures telles que l’utilisation obligatoire du masque à table, l’enlever uniquement lors des repas.