Le taux de chômage grec de la population active en décembre 2018, est baissé de 18% par rapport à 18,3% en novembre 2018, selon un rapport d’Eurostat publié lundi.

Selon les mêmes données, la Grèce a enregistré la plus forte baisse annuelle du taux de chômage dans l’UE (de 20,8% en décembre 2017 à 18% en décembre 2018). En Grèce, le nombre de chômeurs s’élevait à 852 000, le taux de chômage chez les hommes étant de 14,1% et chez les femmes à 23,1%.

Après la Grèce, les taux de chômage les plus élevés de l’UE ont été enregistrés en Espagne (13,9%) et en Italie (10,7%), tandis que les plus bas, en République tchèque (1,9%) et en Allemagne (3,1%). Par rapport à l’année dernière, le chômage a diminué dans tous les pays de l’UE, à l’exception du Danemark et de l’Autriche, où il est resté stable.