Dans une lettre au secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, la représentante permanente adjointe de Chypre auprès de l’organisation internationale, Polly Ioannou, a dénoncé les violations de l’espace aérien et maritime de la République de Chypre par la Turquie, survenues au mois d’août.

La lettre est accompagnée d’une liste détaillée des violations de l’espace aérien chypriote et des réglementations internationales du trafic aérien dans la FIR Nicosia, ainsi que d’incidents d’utilisation illégale de ports et d’aéroports fermés par la Turquie.

“Cette politique systématique de violation du droit international et des règles et réglementations internationales, constitue une menace permanente pour la paix et la sécurité internationales, nuit à la stabilité régionale, compromet la sécurité de l’aviation civile internationale et crée des difficultés pour la circulation des aéronefs et empêche la création d’un environnement favorable dans lequel se déroulera le processus de paix à Chypre “, a déclaré Mme Ioannou dans sa lettre.