Les relations gréco-turques, l’immigration, la pandémie et le Fonds de relance ont été à l’ordre du jour de la conférence conjointe de presse du Premier ministre Kyriakos Mitsotakis et son homologue portugais Antonio Costa, après leur réunion au palais du Premier ministre à Lisbonne.

Kyriakos Mitsotakis a remercié le Portugal pour son soutien actif aux opérations de Frontex de la mer Égée, il a déclaré que les flux migratoires avaient considérablement diminué au cours de l’année dernière, mais a souligné que nous avons besoin d’une assistance européenne accrue.

Le Premier ministre portugais a évoqué la nécessité d’un nouveau pacte d’immigration. Antonio Costa a également déclaré que la priorité de la présidence portugaise sera de renforcer la coopération économique en mettant l’accent sur le pilier social et a déclaré que la “clé” de la reprise en Europe est la vaccination.

Kyriakos Mitsotakis a déclaré que ce sera un semestre de grands défis au cours duquel la fin de la pandémie et le retour à la normalité seront lancées.

Se référant au Fonds de relance, il a évoqué un énorme succès européen et souligné la nécessité de ne pas retarder le décaissement des fonds, quelque chose avec lequel Antonio Costa était catégoriquement d’accord.

« Le succès de la présidence portugaise sera le succès de l’Europe et de la Grèce », a déclaré M. Mitsotakis, ajoutant que le soutien de la Grèce à un pays avec lequel « nous partageons des expériences importantes, nous sommes des alliés naturels du sud de l’Europe et nous avons traversé une crise économique ».

Les deux dirigeants ont discuté de la nécessité de renforcer les relations économiques entre les deux pays et ont échangé leurs points de vue sur l’objectif de la reprise après la pandémie.