Le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis, dans un discours télévisé mercredi, a annoncé le plan du gouvernement pour l’économie, le travail et le tourisme, qu’il a décrit comme un programme-relais pour les mois à venir et un ensemble de mesures destinés à stimuler l’économie et le travail, s’élevant à 24 milliards euros.

Après avoir remercié les citoyens pour le sens des responsabilités dont ils ont fait preuve jusqu’à présent, M. Mitsotakis a déclaré que nous sommes à la fin du premier cycle de la confrontation avec la pandémie, mais aussi au point de départ d’une nouvelle période, en se concentrant sur la l’économie et la société et il a ajouté que le train de mesures que le gouvernement mettra en œuvre a un cachet social et met l’accent sur le développement.

Le programme d’intervention reposera sur trois piliers: soutien à l’emploi, baisses d’impôts et dynamisation de l’entreprenariat. Ainsi, le régime de subventions à l’emploi se poursuit en juin et juillet dans les secteurs les plus touchés, avec une marge de sécurité de base, tandis que toutes les allocations de chômage sont étendues.

De plus, la TVA sera réduite sur les tarifs des transports publics, les produits de café et les boissons non alcoolisées. Des programmes de soutien au tourisme intérieur seront annoncés prochainement concernant les citoyens les plus vulnérables. Afin de stimuler l’esprit d’entreprise, le Fonds de garantie des entreprises, d’un montant de 7 milliards, sera activé en 2020 et les paiements des faillites et des versements de prêts que les entreprises ont dans des secteurs spécifiques, sont suspendus.