Le ministre de l’Immigration et de l’Asile, Notis Mitarakis, a déclaré dans un entretien avec ERT, que jusqu’à présent, il y a eu une décongestion substantielle dans les structures d’hébergement pour les réfugiés et les migrants dans les îles de la mer Égée du Nord de 38%, alors qu’il y a une réduction de 90% par rapport à 2019.

Le ministre a ajouté que les expulsions et les délocalisations se multiplient, dans le but de fermer les centres d’accueil, alors que la transformation des structures ouvertes en structures fermées et organisées, a commencé en février, à Mytilène et Chios.

M. Mitarakis a annoncé que le nombre de demandeurs d’asile diminue régulièrement, soit pour une période de trois ans.