Le maire de Patras a été déclaré innocent par le tribunal civil. Kostas Peletidis était accusé de négligence en 2015 par l’Aube Dorée, qui lui reproché de ne pas leur avoir accordé, après une décision unanime du conseil municipale un espace publique pendant la période électorale.

Immédiatement après la décision du tribunal Kostas Peletidis a déclaré aux médias : « Nous allons continuer à faire notre devoir, de ne pas faciliter l’action de l’Aube Dorée et l’idéologie nazie d’où émane son caractère criminel».

Plus tôt, le procureur, pendant son discours, a proposé la décharge de Peletidis car il n’a pas pu établir le fait concernant un éventuel crime de violation du devoir.