Le ministre de la Santé est actuellement à Thessalonique où il participe à une réunion extraordinaire avec le secrétaire général du ministère, les représentants des régions sanitaires et le président de l’EKAB, concernant la gestion de la crise sanitaire dans la co-capitale, une zone avec le taux de transmission le plus rapide et le plus grand nombre de cas de coronavirus.

En effet, selon les données présentées par le ministre de la santé M. Kikilias, plus de 3 citoyens sur 10 sont testés positifs au Covid-19.

En même temps, le Premier ministre et le gouvernement soulignent la nécessité de ne pas assouplir les mesures de santé, dans l’attente de vaccins efficaces qui répondent jusqu’à présent de manière extrêmement encourageante aux receveurs volontaires.

M. Kikilias a nié catégoriquement les articles selon lesquels, en raison de manque de lits dans les soins intensifs, les patients sont sélectionnés et il a assuré la résilience du système national de santé. Le ministre a parlé de fausses nouvelles (fake news), qui jouent avec les vies humaines et a souligné qu’il y avait 297 lits de soins intensifs disponibles et que, le cas échéant, les cliniques hospitalières sont converties en cliniques de coronavirus.