Le ministre des Affaires étrangères Nikos Dendias s’est rendu à Tunis lundi, où il a rencontré les dirigeants politiques du pays dans le cadre des efforts diplomatiques d’Athènes pour normaliser la situation dans le sud-est de la Méditerranée, abordant les pays limitrophes qui affectent également les développements en Libye.

Les entretiens ont porté sur la situation en Méditerranée orientale, la crise en Libye et les relations bilatérales.

Le ministre grec des Affaires étrangères et son homologue tunisien, Noureddine Erray, ont signé un accord visant à faciliter davantage le transport maritime.

M. Dendias a noté que la Grèce reconnaît le rôle constructif et stabilisateur de la Tunisie dans la région, tandis que pour sa part M. Erray a souligné que “la Tunisie s’oppose à toute intervention étrangère ou militaire en Libye”.