Le rapport de la commission parlementaire spéciale sur les réparations de guerre allemandes, sera débattu aujourd’hui lors de la session plénière du parlement grec. Un vote devrait ensuite être approuvé, ce qui marquera le lancement officiel par le gouvernement grec, de la demande de réparation de guerre allemandes.

Les revendications de l’Etat grec n’ont jamais été abandonnées et restent actives, a déclaré le président de la Chambre, Nikos Voutsis, ajoutant que le débat a lieu deux ans après la publication du rapport du comité intergroupe, étant donné qu’au cours de la période couverte par le mémorandum, aucune réduction de la dette grecque envers l’Allemagne n’aurait pu être effectuée conformément au programme d’aide.

Dans une déclaration, le Conseil national des réclamations des dettes allemandes à la Grèce, appelle à des actions de réclamation coordonnées et substantielles, sans perdre du temps, et demande aux partis politiques d’inclure la nécessité de réclamer les dettes allemandes, dans leurs programmes.